Pheidole madecassa , Forel, A., 1892

Forel, A., 1892, Nouvelles espèces de formicides de Madagascar. (Récoltées par M. Sikora.), Annales de la Societe Entomologique de Belgique 36, pp. 516-535: 525-526

publication ID

3940

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/D711212A-FFE5-0CD3-E7A8-86B8604AA8B9

treatment provided by

Christiana

scientific name

Pheidole madecassa
status

n. sp.

Pheidole madecassa  HNS  n. sp.

[[ soldier ]]. L. 5,3 a 5,8 mill. La tete enorme (large de 2,05 et longue, sans les mandibules, de 2,15 mill.) a une forme toute analogue a celle de la Ph. longispinosa  HNS  . Elle ne differe de celle de cette espece que par sa grandeur moindre, ses aretes frontales plus basses et beaucoup plus divergentes, par l'epistome qui a derriere une carene mediane, par ses mandibules en partie striees. L'extremite des scapes est plus eloignee de l'extremite posterieure de la tete que de l'insertion de l'antenne. La tete est profondement incisee en abricot. Mesonotum avec une impression transversale a son quart posterieur. Le mesonotum, plus court que chez la longispinosa  HNS  , est encore plus eleve que chez cette espece au dessus de la face basale du metanotum, mais il n'y a pas d'incisure transversale profonde a la suture meso-metanotale. Faces basale et declive comme chez la Ph. longispinosa  HNS  , mais les epines sont a peine plus longues que chez la Ph. O'Swaldi, environ de la longueur de l'intervalle de leurs bases. Elles sont verticales, faiblement divergentes et distinctement un peu recourbees en avant. Pedicule et abdomen comme chez la Ph. longispinosa  HNS  , mais les epines laterales du 2 me n oe ud sont plus larges a la base, plus courtes et plus obtuses.

Sculpture tres analogue a celle de la Ph. longispinosa  HNS  , mais la sculpture grossiere est plus accentuee; rides ou stries de la tete beaucoup plus fortes et plus prolongees en arriere. Beaucoup plus de rides sur le thorax. De grosses fossettes allongees sur le devant des deux moities de l'occiput. De grosses impressions sur le 2 me n oe ud du pedicule. Des points piligeres eleves sur l'abdomen qui est du reste lisse et luisant. Tete assez lisse entre les stries ou rides qui s'effacent sur l'occiput.

Pilosite jaunatre beaucoup plus abondante que chez la longispinosa  HNS  , tout a fait comme chez l O'Swaldi. D'un rouge brunatre; abdomen et pedicule brunatres; pattes et antennes d'un jaune roussatre:

[[ worker ]]. L. 2,9 a 3,1 mill. Tete de grandeur et de forme ordinaire, arrondie (bord posterieur peu marque) derriere, mais sans aucun retrecissement colliforme. Forme et taille extremement semblables a celles de la Ph. veteratrix  HNS  , mais le mesonotum a une forte et profonde impression ou echancrure transversale, I'echancrure meso-metanotale est moins profonde, et le metanotum a deux courtes epines pointues un peu plus longues que celles de la Ph. veteratrix  HNS  , et verticales. Les articles du pedicule sont aussi un peu plus allonges.

Tout le corps est lisse, luisant et d'un jaune a peine rougeatre, un peu bruni sur l'abdomen, la tete, les pattes et les antennes. Quelques stries sur le devant de la tete. Pilosite comme chez la Ph. veteratrix  HNS  , mais d'un jaune plus pale.

Tres voisine des Ph. O'Swaldi et veteratrix  HNS  , l'ouvriere se distingue de la premiere surtout par la forme de la tete et de la seconde par la sculpture et le mesonotum. Le soldat au contraire ressemble bien plus a la longispinosa  HNS  , tout en ayant la couleur et la pilosite de la veteratrix  HNS  . La difference de taille entre le soldat et l'ouvriere est exorbitante; cette derniere n'a aucune affinite avec la longispinosa  HNS  .

Amparafaravantsiv.

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Hymenoptera

Family

Formicidae

Genus

Pheidole