Ectatomma (Rhytidoponera) Rothneyi , Forel, A., 1900

Forel, A., 1900, Ponerinae et Dorylinae d'Australie. Récoltés par MM. Turner, Froggatt, Nugent, Chase, Rothney, J. - J. Walker, etc., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 44, pp. 54-77: 56-57

publication ID

8070

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/B0463A89-BA6D-9379-6388-15A5D9B95CF9

treatment provided by

Christiana

scientific name

Ectatomma (Rhytidoponera) Rothneyi
status

nov. sp.

Ectatomma (Rhytidoponera) Rothneyi  HNS  nov. sp.

- [[ worker ]]. - Long. 10 mill, --- Mandibules densement striees, avec des points epars. Tete rectangulaire, tronquee derriere, d'une idee plus etroite derriere que devant, mais sans retrecissement progressif derriere les yeux, avec les angles posterieurs arrondis. L'occiput a une petite crete transversale un peu plus distincte que chez l' E. convexum  HNS  , mais interrompue au milieu. Pronotum conforme a peu pres comme chez l' E. cristatum  HNS  , tombant en avant en talus presque plan d'arriere en avant, subbitubercule derriere et comprime lateralement. N oe ud du pedicule conforme comme chez l' E. cristatum  HNS  , mais avec le sillon median posterieur plus fort.

La sculpture de la tete consiste en tres grosses fossettes retlculaires contiguas, luisantes au fond, ou elles ont en general un poil couche, et remplacees par des rides longitudinales sur l'epistome et en partie sur le front. Sur le thorax, les fossettes sont espacees et plus petites, surtout sur le metanotum; leur intervalle est tres finement et irregulierement strie ou ride, subopaque. Le pedicule a des stries circulaires. Abdomen luisant, avec des stries transversales ou arquees fines et faibles et des points epars. Scapes et tibias densement stries.

Pilosite dressee extremement eparse, presque nulle, tres oblique sous les tibias; pubescence tres diluee au fond des fossettes reticulaires.

Noir. Base des mandibules, scapes et pattes bruns. Funicules, moitie periferique des mandibules, tarses et tibias anterieurs d'un roussatre sombre.

Brisbane, Queensland (Rothney).

Differe du nudatum parla crete occipitale et la sculpture de l'abdomen, ainsi que par la taille plus petite; du cristatum  HNS  par sa faible crete qui ne se releve pas en oreille, sa taille bien plus petite et sa sculpture bien plus dense et plus grossiere; du convexum  HNS  par la forme du n oe ud du pedicule, du pronotum et du metanotum qui est a peine convexe. Il forme presque un passage du cristatum  HNS  au convexum  HNS  ,