Centromyrmex arnoldi Sant., race guineensis , Bernard, F., 1953

Bernard, F., 1953, La reserve naturelle integrale du Mt Nimba. XI. Hymenopteres Formicidae., Memoires de l'Institut Francais d'Afrique Noire 19, pp. 165-270: 186-187

publication ID

6391

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/88115AC7-84B0-CF4A-0463-1364732D43E4

treatment provided by

Christiana

scientific name

Centromyrmex arnoldi Sant., race guineensis
status

n. sbsp.

Centromyrmex arnoldi Sant., race guineensis  LSID  , n. sbsp.

Possede en commun avec le type arnoldi  LSID  : la taille (5,5 mm.), la couleur rousse, tres luisante, la forme de la tete, du thorax, des mandibules et des antennes. La seule espece occidentale: C. sellaris MAYR  LSID  , a une tete tres differente, plus etroite. La race guineenne s'ecarte Ãd' arnoldi par  LSID  des details de sculpture cephalique, et surtout par la forme du petiole:

Le lobe supraantennaire (fig. 1 c d) est plus carene chez guineensis  LSID  , il est lisse vers l'exterieur de la carene et ponctue en dedans (c'est l'inverse pour arnoldi  LSID  ). La plaque centrale surelevee du clypeus est plus etroite que chez arnoldi  LSID  , les cotes du clypeus sont bien plus ponctues. Les joues ont de gros points (meme striation, sans points, pour arnoldi  LSID  ).

Le bord anterieur du pronotum Ãd' arnoldi  LSID  est legerement echancre, convexe ici. Le thorax d' arnoldi  LSID  est mat, a nombreux poils jaunes, il est luisant et peu poilu ici. Arnoldi a son n oe ud du petiole rectangulaire, un peu plus large que long, parallele. Guineensis montre un petiole piriforme, elargi en arriere.

Type: Une ouvriere de la St. 22: Nion, 700 m., 15 avril 1942 (Lamotte). C'est une des Fourmis les plus interessantes du Nimba.