Oecophylla smaragdina

Forel, A., 1886, Études myrmécologiques en 1886., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 30, pp. 131-215: 69-70

publication ID

3923

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:33E1E81D-6489-4D52-828D-DCA172BC7D97

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/562F2FAE-8D7E-1570-B3C8-58B875731D73

treatment provided by

Christiana

scientific name

Oecophylla smaragdina
status

 

Esp. E. smaragdina  HNS  Fab.

[[ male ]] (encore inedit). Valvules genitales exterieures petites, triangulaires, poilues, ecartees. Valvules moyennes tres courtes, brisees a angle droit, de sorte que leur extremite elargie est dirigee en bas ou elle se recourbe vers la ligne mediane pour aller presque rejoindre celle de l'autre cote en embrassant les valvules interieures. Ces dernieres sont tres longues, etroites a leur base, un peu elargies en spatule a leur extremite. Elles depassent de bien plus du double les valvules moyennes, et d'un bon tiers les valvules exterieures. Antennes assez courtes, de 13 articles. Premier article du funicule renfle en massue, aussi long que les deux suivants ensemble. Second article du funicule plus long que le troisieme et troisieme plus long que le 4 me. Mandibules tres longues, presque lineaires, poilues, terminees par une seule dent pointue. Tete petite. Thorax (mesonotum) large. Pronotum extremement court. Ecusson gros. Metanotum peu eleve, peu convexe, assez allonge, faiblement et uniformement incline. Pedicule tres allonge, comme chez la [[ worker ]]. Abdomen tres petit. Ailes longues, comme chez la [[ worker ]], mais la cellule radiale est relativement plus large et moins enfumee. Pattes longues et greles. Mat, sculpture finement reticulee ponctuee, un peu raboteuse. Pilosite dressee d'un gris jaunatre, abondante sur le corps, rare sur les cuisses, nulle sur les tibias et les scapes qui n'ont qu'une fine et courte, mais assez abondante pubescence couchee grisatre; cette derniere moins abondante ailleurs .. Entierement noire. Pattes, scapes, mandibules et organes genitaux brunatres, Funicules d'un jaune brunatre. Ailes teintees faiblement de jaunatre.

Longueur du corps 7, 6 a 8 mill., d'une aile superieure 9 mill.; largeur du thorax 2 mill., de l'abdomen 1,6 mill. Le [[ male ]] est fort petit et tres grele relativement a la [[ worker ]] qui est longue de 15 mill, et a le thorax large de 4 mill, et l'abdomen de 5 mill. Je ne puis donc comprendre pourquoi Mayr (Form indo-neerland. 1867) applique au [[ male ]] du genre l'epithete d' « excellens; » c'est probablement une confusion avec la [[ queen ]].

Borneo, en nombre avec les [[ worker ]] et les [[ queen ]] (Musee de Berlin).