Sphinctomyrmex (Eusphinctus) Steinheili , Forel, A., 1900

Forel, A., 1900, Ponerinae et Dorylinae d'Australie. Récoltés par MM. Turner, Froggatt, Nugent, Chase, Rothney, J. - J. Walker, etc., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 44, pp. 54-77: 72-73

publication ID

8070

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/0101F35F-C28C-C25F-F60E-CC7E49665905

treatment provided by

Christiana

scientific name

Sphinctomyrmex (Eusphinctus) Steinheili
status

nov. sp.

Sphinctomyrmex (Eusphinctus) Steinheili  HNS  nov. sp.

- [[ worker ]]. - Long. 3,6 a 3,8 mill. - Mandibules luisantes, fortement ponctuees, avec quelques fines stries, a bord terminal microscopiquement denticule. Aretes des joues tres distinctes, recourbees a angle aigu a leur extremite posterieure et formant une seconde arete peu distincte qui, bornant directement l'articulation de l'antenne, vient rejoindre devant l'extremite anterieure recourbee des aretes frontales. Ces dernieres elevees, tronquees derriere; les fossettes antennaires confluentes derriere. De grands yeux plats, situes un peu en avant du milieu des cotes de la tete. Trois ocelles tres distincts sur le vertex. Tete rectangulaire arrondie, fortement echancree en arc derriere, avec les angles occipitaux fort distincts. Les scapes, fort epaissis vers leur extremite, atteignent a peine le milieu de la tete. Antennes de onze articles. Articles du funicule fortement transversaux, sauf le dernier. Thorax de la forme du C. Emeryi  HNS  , peu deprime et nullement subborde, plus de deux fois plus long que large. Les deux sutures sont assez nettement indiquees par une ligne un peu imprimee, quoique indistincte. Le pronotum est plus court que le mesonotum; ce dernier est un peu plus long que la face basale du metanotum. Face declive du metanotum lisse, luisante, bordee de cote et en haut d'une arete qui se releve un peu a la placa ou sont ordinairement les epines metanotales. N oe ud du pedicule cubique-arrondi, aussi long que large, arme en dessous d'une grosse dent obtuse.

Premier segment de l'abdomen conforme comme chez le S. Froggatti  HNS  , a peine plus resserre derriere; les suivants plus transversaux. Pygidium absolument entier, seulement subtronque, borde de spinules de chaque cote.

Luisant. Tete, thorax et pedicule abondamment cribles de fossettes dont le fond est ombilique au milieu et qui sont en general piligeres. Abdomen fortement et abondamment ponctue. Les fossettes de la tete sont tres rapprochees.

Pilosite jaunatre, pointue, assez longue, assez abondante, passant a la pubescence qui est assez longue, plutot grossiere et de meme couleur, ne cachant nulle part la sculpture, mais assez abondante sur l'abdomen.

D'un brun fonce. Mandibules, antennes, joues et cuisses d'un brun roussatre. Bord posterieur et lateral des segments abdominaux, pygidium et dernier article des funicules roussatres. Tibias et tarses d'un jaune roussatre.

Mackay, Queensland (Turner).

Cette espece est bien caracterisee par ses yeux et ses ocelles. J'en ai 19 [[ worker ]], toutes conformees de meme, de sorte qu'il ne s'agit probablement pas d'une [[ queen ]] ergatomorphe ou plutot d'une [[ worker ]] gynecoide de l'espece suivante. Cependant c'est une possibilite a laquelle il faut penser.